mardi 29 mars 2011

Godinho Lopes, le "faux" président

Luís Godinho Lopes

L'élection tumultueuse du "faux" nouveau président du Sporting, Godinho Lopes, et les évènements qui se sont produits lors de la divulgation des résultats des votes a montré à tous la division au sein de la famille Leonina. Personnellement quand j'ai appris les circonstances qui ont permis à ce monsieur de devenir le président de mon club, j'ai été dégoûté, j'avais les boules et j'ai eu envie de pleurer car je ne comprenais pas comment on en était arrivé à cette situation et comment on laissait une occasion de sortir de ces années de galère, loin des titres et des moments de bonheur, pour repartir avec des gens qui nous on mis dans le gouffre actuel.
Démocratiquement parlant, Godinho Lopes, n'est pas le véritable gagnant de ces élections, en effet 4 511 sócios ont voté en sa faveur alors que Bruno De Carvalho avait le soutien de 6 047 sócios. Au Sporting les sócios qui ont le plus d'ancienneté ont plus de votes et c'est sur ce fait que Godinho a gagné.

Mais en quel honneur la voix d'un sócio a t-elle plus de valeur que celle d'un autre sócio ? Parce qu'il a plus d'années en tant que sócio du club ! C'est une stupidité et une aberration totale car comme cela est prouvé par cette élection, ce n'est pas la majorité des sócios qui l'emporte mais ceux qui ont le pouvoir. Il faut donc à mon sens changer urgemment les statuts car cela ne peut plus se reproduire lors d'une prochaine élection.
Maintenant à quoi t'on doit s'attendre en matière de football pour les 3 prochaines années ?

Godinho Lopes, Luís Duque, Carlos Freitas

Faisons déjà le curriculum vitae des 2 responsables du secteur qui seront Luis Duque et Carlos Freitas. Le premier a certes oeuvré pour la fin de 18 ans de diète de titres, mais à quel prix ? Il a recruté des joueurs payés à prix d'or comme par exemple João Pinto qui en plus d'un contrat juteux a reçu par moins de 3,4M d'euros de prime de signature. Quant à Carlos Freitas, les bons joueurs qu'il a ramené peuvent se compter sur les doigts d'une main. J'ai peur que leur politique de recrutement n'accroisse encore plus le passif en nous ramenant des Kmet, Hanuch, Mahon, Spehar et autres nazes qui ont porté malheureusement nos couleurs.
Le cauchemar ne fait peut être que commencer...

6 commentaires:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Excellent post. C'est un hurlement qui vient du fond du cœur. De ces cris qui nous arrachent les tripes, de ceux qui font pleurer !

Jerem a dit…

Salut,

Je suis tout a fait d'accord avec toi. Et je ne voie pas l'avenir d'un très bon œil non plus ...

TONI a dit…

Salut,
Tous les moyens ont ete bons pour gagner surtout promettre des joueurs. Et voila que G. Lopes vient le jour de son election dire que les renforts promis ne sont pas sur de venir. Il y a rien à rajouter je crois...ça veut tout dire

Sporting no coração magoado a dit…

Une belle oligarchie notre SCP !!
Ou alors comme j'aime bien déconner avec les potes concernant l'adoption de certains projets de loi, une belle démocratie dictaturielle. Tu peux voter mais c'est le dictateur qui décide.
Je suis dégoûter et je continue dégoûter.
Je suis désolé pour ceux qui aime pas ce que je vais écrire, mais j'espère qu'ils finissent derrière Guimaraes et Braga et que Domingos resigne avec Braga pour que ces gens se fassent éjecter de là.
J'essaie d'être optimiste mais à chaque fois que je lis les infos allant à l'encontre de ce qu'il annonçait en campagne électorale, j'ai dû mal.
Saudações leoninas

Cœur de Lion a dit…

Ola Sporting no coração,
Tout ça est vraiment déplorable. Par contre même avec un président élu par une minorité et peut-être de façon illicite, je n'aime pas voir le Sporting perdre contre qui que ce soit. Un jour ou l'autre Bruno de Carvalho sera le président, dans 3 jours, 3 mois ou 3 ans, le mal est fait, maintenant il faut sauver ce qui est encore possible. Domingos peut rester à Braga ou aller n'importe où, personnellement je pense qu'il n'a pas l'envergure pour notre club.
Um abraço de Leão

Ti-toss a dit…

Moi pour ma part je suis "dégouter".

Je me suis lever dimanche 27 mars, je me suis précipiter sur mon IPhone direction l'application "o sapo" j'ai dût mît reprendre à trois fois pour lire l'article tellement je voulais pas y croire.

Apres est venu l'explication des résultats, et la le "dégoute" de leur politique de votation et arriver.

Comment Bruno de Carvalho peut perdre avec ~1400 personnes qui on voter en plus pour lui, tout simplement avec cette c******* de socio (des personnes) qui valent plus que d'autre (des personnes).

Sûrement déjà beaucoup de monde a déjà fais ce calcul, mais pour ceux qui l'on pas fait je vous faire le triste consta de comment ~450 personne peuvent faire le poids face à ~1400 personne.

1400 x 6 (moyenne de points pour des socios depuis peut) = 8400 points

8400 + 300 (points de Godinho Lopes a en plus) = 8700

8700 / 19 (moyenne de points pour des socios depuis longtemps) = 457,89

Maintenant il faut espère que ces 450 personnes n'aie pas fais une grosse bêtise.