vendredi 30 mars 2007


Coupe du Portugal
½ Finale


Le tirage au sort à désigné l’équipe de Beira-Mar Aveiro pour rencontrer le Sporting.
Le match aura lieu le mercredi 18 avril à 22h (heure française) au stade José Alvalade et sera transmis par la RTP international (canal 366 CanalSat).

L’équipe d’Aveiro lutte pour le maintien et vient de s'incliner face au Sorting par 2-0 le lundi 2 avril pour le compte de la liga.

L’autre ½ finale opposera le Belenenses Lisbonne au Sporting Braga le jeudi 19 avril, transmis aussi par la RTP international (canal 366 CanalSat) à 22h.


SPORTINGUISTA
FOREVER


Dans une enterview publiée cette semaine dans le Journal Sporting, Cristiano Ronaldo à affirmé sa gratitude envers le club et crié bien fort son « Sportinguismo ». Avec de tels propos il à sans doute conquis le cœur des supporters du Sporting Clube de Portugal, forever.


CAPITAINES POUR TOUJOURS

Jeudi 23 mars 2007 à l’initiative du Groupe Ofensiva 1906 à lequel c’est joint Puma le sponsor actuel du Sporting, un hommage aux anciens capitaines du Sporting à eut lieu dans le restaurant Casa XXI situé dans le centre Alvalaxia du stade José Alvalade.
Une ambiance de fête à laquelle se sont associés des dizaines de sympathisants et sócios du club.

Pedro Barbosa, Sá Pinto, Beto, Iordanov, Carvalho, Fernando Mendes, Hilário, José Carlos, Venâncio, Carlos Xavier, Oceano, Nelson, Ana Damas (fille de Vítor Damas décédé en 2003) et Tiago Fernandes (fils de Manuel Fernandes se trouvant en Angola, mais qui n’a pas manqué de téléphoner), étaient présents. Beaucoup d’émotion lorsque un maillot du Sporting à été offert à Ana Damas fille du légendaire capitaine, et les « sportinguistas » présents n’ont cessé de chanter des odes aux capitaines présents, Sá Pinto étant certainement le plus acclamé.
www.ofensiva1906.blogspot.com/

dimanche 25 mars 2007


Portugal, 4-Belgique, 0

Porte bonheur

Une deuxième mi-temps de rêve a justifié le résultat, la première victoire du Portugal sur la Belgique en matchs officiels.
Ce match a des points de repère intéressants à commencer par le stade. José Alvalade, le stade du Sporting inauguré en 2003, le seul commencé à être construit avant que le Portugal ne soit choisi pour l’organisation de l’Euro 2004 est devenu le stade fétiche de la sélection nationale Portugaise. Pendant l’Euro 2004, Espagne et Hollande y ont laissé leurs ambitions aux pieds de l’équipe Nationale Portugaise. Pendant la qualification de l’Euro 2006 la Russie y à été humiliée 7-1.
Avec le match de ce soir, le Portugal compte 4 victoires pour quatre matchs effectués, 14 buts marqués et 2 buts soufferts. Raison suffisante pour demander que José Alvalade le stade du Sporting Club du Portugal devienne le stade officiel de la sélection.
Mais ce n’est pas tout et encore moins la seule raison.
Ce stade (l’ancien aussi) a vu naître les plus grandes étoiles Portugaises de ces 2 dernières décennies : Paulo Futre, Luis Figo dans un passé récent, dans le présent Quaresma, Cristiano Ronaldo, João Moutinho, Simão Sabrosa, Caneira, Hugo Viana et Nani.
Une victoire et un résultat qui démolissent les traditions, Cristiano Ronaldo avec deux buts s’est vengé sur le terrain des menaces du gardien Belge Stijnens qui voulait le « casser » avant la deuxième minute de jeu. Un stade bénit des dieux par les étoiles qu’il a vu naître !
Mercredi prochain le Portugal se déplace en Serbie toujours pour le compte de l'Euro 2008.

samedi 24 mars 2007



Le Portugal qualifié pour la Coupe du Monde de Rugby en France

Malgré la défaite en Uruguay par 18-12, les « Loups » Portugais ce sont qualifiés pour la coupe du monde qui aura lieu au mois de septembre en France.
Vainqueurs à Lisbonne par 12-5, ce score leur à permis de devancer leurs adversaires Uruguayens et devenir ainsi la première équipe nationale entièrement amateur a disputer la coupe du monde de rugby.
Ils feront partie du groupe C avec la Nouvelle Zelande, l’Écosse, l’Italie et la Roumanie.

jeudi 22 mars 2007


L'UEFA ouvre une enquête sur Stijn Stjinen

L'UEFA a ouvert une enquête et envisag de dépêcher un de ses représentants au Portugal pour entendre le gardien de but Stijn Stijnen qui a tenu des propos provocateurs dans la presse flamande, prévenant en substance: "Cristiano Ronaldo ne jouera pas plus de 2 minutes".
Il n'est pas exclu qu'une sanction exemplaire soit prise sur le champ et que la Belgique ne puisse pas aligner le portier du FC Bruges.
Pour l'heure l'entraîneur et l'intéressé restent bouche cousue sur cet incident.
Nous allons faire parvenir à l'Union européenne de football une copie de la publication où est paru l'entretien et demander l'ouverture d'une enquête, avait indiqué mercredi Gilberto Madail, président de la FPF, à la presse sportive. Il faudra déterminer dans un premier temps la véracité des propos et en tirer les conséquences ensuite, a expliqué M. Madail, n'excluant pas la possibilité de porter plainte formellement contre le joueur.
La FPF a également demandé à l'arbitre grec Kyros Vassaras d'être vigilant.
Son sort sera réglé dès la deuxième minute, aurait déclaré Stijnen au quotidien flamand "Gazette d'Anvers", en référence à Cristiano Ronaldo, selon la presse sportive portugaise.
L'arrivée à Lisbonne de l'équipe Belge cet après-midià été mouvementé, deux journalistes Portugais ont été agréssés par un membre de délégation Belge.
L'ambiance au stade Alvalade samedi soir va sans doute être chaude, souhaitons que le Portugal donne sur le terrain la réponse adequate aux provocations et aux incitations à la violence de la part de certains energumènes.
Il est dangereux de mépriser un peuble qui a pris conscience de sa dignité, et à tout ceux (nombreux) qui continuent de le faire, qu'ils prennent garde, comme on dit en bon français "mefiez vous de l'eau qui dort".

lundi 19 mars 2007

Retour à l’équipe National d’Uruguay pour Carlos Bueno

L’avant-centre du Sporting a été convoqué de nouveau après avoir résolu les problèmes avec sa Fédération suite à son transfert au Paris Saint-Germain. La FIFA ayant donné raison au joueur face a son ancien club le Penarol de Montevideo. Le joueur prêté cette saison au Sporting par le PSG retourne ainsi à la sélection pour le match contre la Corée du Sud le 24 mars.


ALVALADE REÇOIT
PORTUGAL-BÉLGIQUE


Le stade du Sporting va être la scène du match de l’équipe nationale contre la Belgique le 24 mars.
Match comptant pour la qualification du championnat d’Europe 2008, groupe A, qui aura lieu en Autriche et en Suisse.
Les deux équipes occupent la 4e place avec 7 points, le Portugal ayant un match en moins.

dimanche 18 mars 2007


FC Porto 0 – Sporting 1
Tout reste possible


Dix ans et 2 jours plus tard le Sporting a gagné dans le stade du FC Porto. Paulo Bento a succédé à Octávio Machado l’entraîneur de la saison 96/97. Le Chilien Rodrigo Tello, buteur de la soirée sur coup franc a succédé à Beto et Pedro Barbosa auteurs d’un but chacun en 1997 (1-2).
Une victoire juste remportée par une équipe majoritairement composée de joueurs Portugais, jeunes et formées au club, celle du Sporting et une équipe essentiellement composée de joueurs sud-américains, celle du FC Porto.
Un autre fait digne d’être souligné est celui de l’arbitrage. Excellent. Fait inédit dans un match du Sporting et surtout à Porto ou ces deux dernières décennies ont été marquées par des matchs faussés par des arbitrages favorisant outrageusement le FC Porto.


Handball

Victoire importante samedi du Sporting contre Águas Santas 23-22.
Cette victoire replace le Sporting dans le play-off pour disputer le titre.

mardi 6 mars 2007


Le verdict

Sans surprise le verdict est tombé cet après-midi.
« Liedson empêché de jouer chez le dragon ».
La dualité de critères a bien eu lieu.
Que les « ordures » se rassurent, ils ont encore pu continuer leurs méfaits, qu’ils prennent garde car « pour chaque –lion- qui sera abattu, un autre renaîtra», et encore plus fort.


LES MAILLOTS

Un des symboles le plus important du Sporting Clube de Portugal, à part le logo, est sans doute le maillot vert et blanc à rayures horizontales. Cette importance est également écrite dans les statuts du club.
Les deux ce sont la carte de visite du Club devant les millions de supporters qui se déplacent sur les lieux où joue notre Club quelque ce soit la discipline, ainsi que pour tous ceux qui suivent partout dans le monde les matchs à travers la télé qu’ils appartiennent ou non a la diaspora Portugaise.
Le maillot vert et blanc est un lien fondamental d’union entre le club ses sócios et ses sympathisants.
Il doit être aussi un objet de culte pour celui qui le porte, transmettant ainsi l’âme du club à chaque instant se son Histoire Centenaire.

Un patrimoine qui n’est pas à vendre

Depuis quelques années ce maillot est devenu le support d’annonceurs ou la vitrine pour un joueur à la mode portant le numéro 1 à 99.
Bien entendu les maillots ne gagnent pas les matchs mas par ce biais ils vont ce dévaloriser et cesser d’être l’étendard du Sporting Clube de Portugal et le visuel de ses traditions et de ses valeurs.
Pour les joueurs qui le portent ils devraient être un motif d’orgueil, pas seulement pour son histoire, mais avant tout pour défendre « ses » couleurs devant les adversaires quelle que soit l’occasion.
Mais quelles couleurs ? Pendant cette saison, le Sporting à relégué au rang d’alternatif le maillot vert et blanc au profit d’un maillot d’une couleur dénaturée et sans flamme complètement à côté de l’Identité, Culture, Traditions et Valeurs du Club.
Il n’y a pas d’explication plausible et intelligente à l’adultération des Statuts do Sporting.
Au-delà do contexte national et de la logique de promotion international de notre Club, cette promotion devrait être fait avec les vraies couleurs du Sporting.
Le maillot utilisé ses derniers matchs avec une anormale et inexplicable régularité peut être le visage d’un projet d’entreprise, mais pas celui de millions de supporters du Sporting éparpillés à travers le monde.
Pour nous tous, de façon unanime et sans exceptions, le centenaire est dépassé mais pas l’histoire, continuons la bataille pour le maillot vert et blanc à rayures horizontales, pour le SPORTING CLUBE DE PORTUGAL.
- Source Ofensiva 1906 -

lundi 5 mars 2007


Une arnaque
sans fin


Vingtième minute de jeu, action de jeu banale entre Liedson avant du Sporting et Rossato dans la surface de Leiria. La bousculade qui aurait pu se terminer avec un penalty en faveur du Sporting se termine par une deuxième bousculade entre les joueurs. En guise de conclusion, le juge de touche appelle l’arbitre pour demander l’expulsion directe de Liedson et donne un carton jaune à Rossato.
Est-ce le même critère ? Non dans sa forme, oui en ce qui concerne les arbitrages en général quand il s’agit de prendre ce genre de décisions le Sporting est toujours désavantagé. Rengaine, ces propos peuvent être valables depuis toujours et malheureusement à tout jamais.
Le Sporting a protesté le match pour prétendue erreur technique et informé l’arbitre de cette décision. Cela ne changera pas grand-chose.
Deux matchs de suspension au bout, et le Sporting privé de son meilleur avant-centre pendant les ¾ de la partie contre Leiria va aussi se passer de lui contre E. Amadora à domicile et surtout contre le FC Porto pour son prochain déplacement.
Je serais curieux de savoir si la sanction donnée à Liedson va être identique à celle donnée par deux fois à Nuno Gomes avant-centre de Benfica. En effet celui-ci expulsé a deux reprises à vu sa peine réduite à un match au lieu de deux sans aucune explication plausible. Une de ces expulsions est à l’origine d’un vrai attentat à l’encontre du jeune milieu du Sporting João Moutinho, qui par miracle n’a pas eu les deux jambes cassées.
Attendons.
Pour le match en lui même et malgré le fait d’être réduit à dix, le Sporting a dominé son adversaire et méritait amplement de l’emporter. L’écart se creuse avec les deux premiers, mais tout reste possible.

Championne d’Europe

Naide Gomes s’est sacrée championne d’Europe de saut en longueur le samedi 3 mars à Birmingham avec un saut de 6,89 mètres.
Remportant la médaille d’or au bout du 5e essai, l’athlète du Sporting à aussi battu le record national Portugais indoor et effectué la meilleure performance de l’année dans cette discipline.

samedi 3 mars 2007


Traditionnellement difficile


Avec la dernière série de matchs nuls (3) à l’extérieur, même si ses résultats ne sont pas très bons pour les ambitions du Sporting, Paulo Bento le jeune entraîneur, est à 10 mn de rentrer dans l’histoire du club comme étant celui avec le plus grand nombre de matchs sans défaite, dépassant ainsi Carlos Queiroz – l’actuel entraîneur adjoint de Manchester United qui a bouclé la saison 94/95 sans défaites.
Demain à Leiria contre l’União local, il est impératif de gagner en y rajoutant la manière dans un terrain traditionnellement difficile afin de ne pas se laisser distancer définitivement dans la lutte pour le titre.
Après la qualification pour la demi-finale de la coupe du Portugal mercredi dernier contre Académica (2-1), le moral est là, même si l’équipe après avoir bien débute le match marquant 2 buts dans le premier quart d’heure par Liedson, a sombré à nouveau dans la médiocrité terminant le match la peur au ventre.
Les quatre prochains déplacements sont périlleux, FC Porto, Sp. Braga, Benfica et Académica et il est désormais primordial de ne pas perdre le moindre point.

Dimanche 4 mars à Leiria, stade Magalhães Pessoa
União de Leiria – Sporting CP
20h45 (heure française)

jeudi 1 mars 2007


Décès de Bento

Agé de 58 ans, victime d’un arrêt cardiaque, est décédé cet après-midi à Barreiro banlieue sud de Lisbonne Manuel Bento, ancien gardien de but de l’équipe nationale portugaise et de Benfica.
Tout comme Vitor Damas ancien gardien de but du Sporting décédé lui en 2003 à l’age de 55 ans victime d’un cancer, les deux hommes ont été parmi les plus grands gardiens de but du Portugal.
Rivaux en club et en sélection, amis dans la vie, ils ont laissé a tout jamais gravé dans ma mémoire d’enfant et d’adulte les derbys de Lisbonne les plus émouvants que j’ai vécu.
Manuel à rejoint Vitor, et ou qu’ils soient ils vont sans doute regarder pour l’éternité les derbys de Lisbonne, encourageant chacun leur équipe de cœur dans la plus grande des complicités.
Merci pour tout les amis.