lundi 31 mars 2008

Liga 24e journée / Naval 1 - Sporting 4

3 400 spectateurs ! c’est triste un stade vide. La transmission en direct par la chaîne publique et le prix élevé des places n’explique pas tout. Naval lutte pour ne pas descendre, le Sporting pour une place en Champions League, si les supporters ne suivent plus c’est que le spectacle et le jeu ne sont pas à la hauteur.
4 000 spectateurs ont assisté au match de juniors entre le Sporting et Maritímo hier, la différence consiste dans la motivation et les conditions d'accueil des supporters.

Quand au match lui-même le point positif est le retour aux victoires à l’extérieur avec un retournement de situation. Ménès 1-0 les joueurs du Sporting ont su trouver les ressources nécessaires pour égaliser
et ensuite prendre le large contre une faible équipe de Naval qui portait les couleurs de la maison mère, le Sporting. Motivant pour le déplacement chez les Rangers à Glasgow pour le compte des 1/4 de finale UEFA, jeudi 3 avril.

Buts :
Naval : Marcelinho 12 mn

Sporting : Veloso 21 mn, Liedson 23 et 37 mn, Yannick 80
mn

dimanche 30 mars 2008

Equipes jeunes - résultats

Juniors / Sporting 7 - Marítimo 1
Match joué sur le Stade José Alvalade devant 4000 spectateurs

-17 ans / Sporting 0 - Belenenses 0
1ere journée / 2è phase

-13 ans / São Roque Açores 0 - Sporting 8
2e journée / 2è phase

samedi 29 mars 2008

Dettes des clubs et concurrence déloyale

Dans une information publiée par le quotidien National «Correio da Manhã» ce matin, il est divulgué que seul le Sporting Clube du Portugal n’a pas de dettes vis à vis du fisc.Ce n’est pas vraiment une surprise, mais c’est grave. Etre en règle ne paie pas car toutes les saisons le Sporting tient compte des ses contraintes financières et modère les acquisitions de joueurs et plus grave encore est que le Sporting est obligé de vendre ses meilleurs joueurs (surtout ceux formés au club) pour équilibrer ses comptes. Ses concurrents directs, endettés et appuyés n’ont que faire de cette situation, achètent sans compter, sans vergogne, y compris des joueurs en provenance du Sporting qui deviennent assez rapidement les «porte drapeau» de ses profiteurs sans scrupules.Toutes les compétions sont ainsi faussées par une concurrence déloyale entre ceux qui sont en règle et ceux qui vivent hors la loi et au dessus de leurs moyens. La vérité sportive est bafouée méprisée avec la complicité des instances sportives, judiciaires et gouvernementales !

Les dettes des adversaires directs :
FC Porto : 4,1 millions d’euros
Benfica : 1,5 millions d’euros

Ses chiffres ne tiennent en compte que les dettes au fisc, les avantages nature (financiers et sportifs) et les facilitées octroyées systématiquement ne sont pas comptabilisés, même la mafia s’y perdrait !

vendredi 28 mars 2008

Liga 24e journée / Naval vs Sporting

Une douche froide! C’était une douche froide, au sens propre et figuré celle que les supporters du Sporting ont pris samedi dernière au stade de l’Algarve lors de la finale de la coupe de la ligue. Même ceux cloués devant leur téléviseur ou l’oreille collée à la radio avaient les os glacés ! Encore et encore, plus que la défaite aux penaltys, c’est la façon d’aborder le match qui a été déconcertante, plus que la défaite aux penaltys, c’est le silence des dirigeants qui a été insupportable. Une page de l’histoire est tournée et le nom du Sporting n’y figure pas comme vainqueur.
Courir plus que l’adversaire ne suffit pas, les joueurs du Sporting ont couru environ 13 kilomètres de plus que ceux de Setúbal, mais cette différence en kilomètres ne s’est pas traduite au tableau d’affichage. Tout le monde attendait plus «d’agre
ssivité» de la part des joueurs, ils étaient sans doute motivés, mais d’une tendre motivation dont Setúbal a su tirer parti, dociles comme leurs dirigeants réfugiés dans leurs loges élitistes.
Cette saison les joueurs du Sporting ont tiré 22 penaltys toutes compétions confondues, 12 ont été transformés et 10 ratés, statistique éloquente de la
fragilité psychologique de l’équipe.
Pour la première fois depuis la trêve d’hiver, 7 jours de repos ont du faire du bien aux jambes, espérons qu’au moral aussi, car désormais chaque match est une finale afin d’atteindre ce qui reste des objectifs tracés.

Lisbonne, 26 Mars - Liedson, l'avant centre du Sporting, présente les nouvelles chaussures Adidas F50 Tunit dans un centre Commercial.

Budapest, 26 Mars - Luís Figo accueilli par des dizaines de fans lors de son arrivée à la capitale Hongroise pour le tournage d’un film publicitaire. Il a manifesté en public son désir de rester 1 an de plus à l’Inter de Milan, mais si cela n’était pas possible il aimerait retourner au Sporting, club de son cœur, non pas comme joueur «mais peut-être pour un autre fonction».

Düsseldorf, 26 Mars - Pepe et Nuno Gomes dans un étrange ballet au son de la musique Grecque. Dans la froide nuit allemande, les champions d’Europe n’ont pas permis la «belle» de la finale de l’Euro 2004. Ils ont de nouveau battu une pâle équipe Nationale Portugaise (2-1).

mercredi 26 mars 2008

Au revoir Thierry

Il était probablement parmi les plus appréciés des commentateurs sportifs français. A seulement 49 ans (né le 26 juillet 1958), Thierry Gilardi nous a quittés le mardi 25 mars consécutivement à une crise cardiaque. Marié et père de trois enfants, il commentait les matches de l’Equipe de France depuis 2005. Il avait remplacé Thierry Rolland sur TF1. Auparavant, il avait incarné pendant pas moins de dix-huit ans Canal Plus, dont il est devenu le directeur de la rédaction des sports après avoir notamment couvert de nombreux de matches de football et avoir présenté le magazine hebdomadaire l’Equipe du Dimanche. Parallèlement à sa carrière de journaliste, Thierry Gilardi avait tenu au début des années 90 la présidence de son club de rugby de toujours, celui de Saint-Germain-en-Laye, club centenaire, avant de laisser sa place à Marcel Martin, qui est aujourd'hui président du club du Biarritz Olympique. Il était depuis 1997 vice-président du Stade Français rugby.

dimanche 23 mars 2008

Handball - Tournoi de Lisbonne

Sporting 36 - Belenenses 34
(après prolongation)

Après avoir vaincu Benfica hier par 34 -23, le Sporting a gagné le tournoi «Lisbonne Handball» en battant Belenenses vainqueur de Passos Manuel.
Une équipe du Sporting rajeunie par la présence de sept juniors a remporté le tournoi organisé par le núcleo des anciens élèves de école Passos Manuel lors des commémorations du 45e anniversaire.

Sporting : Ricardo Correia et João Coelho; Hugo Canela (3), Vladimir Bolotskih (2), Pedro Portela (5), Pedro Cruz (8), Pedro Jorge (2), Márcio Cardoso (4), Ricardo Dias (4), João Pinto (3), Welsau Bungué (1) et João Gustavo Pinto (4).

Futsal - Liga, 19e journée

Sporting 8 - Nogueirense 3

L’équipe de futsal du Sporting à reçu et battu,dans le Pavillon « Paz e Amizade », à Loures, l’équipe de Nogueirense, derniere du championnat et maintient ainsi la 4 place en vue du playoff.
Classement :
1.
Belenenses 52 points
2. Benfica 45
3. Freixieiro 43
4. Sporting 39
5. Fundação J. Antunes 35
6. SL Olivais 32
7. Instituto D. João V 26
8. Fundão 21
9. Alpendorada 21
10. Boavista 20
11. Sassoeiros 18
12. Vila Verde 14
13. UTAD 8
14. Nogueirense 1

Coupe quarts de finale (5 avril)
Fontainhas (II)-Fundação Jorge Antunes (I)
Sporting (I)-Sassoeiros (I)
Belenenses (I)-UTAD (I)
Módicus (II)-Merelinense (III)

La Coupe de League à Setúbal

Vitória Setúbal 0 - Sporting CP 0
(3-2 aux tirs au but)
Romagnoli et Moutinho ont marqué, Polga, Liedson et Izmailov ont raté.

Finale inédite et le Vitória Setúbal est rentré dans l’histoire en remportant le premier trophée.
Dans un match sans grande qualité les équipes se
sont partagées les deux périodes, première mi-temps dominée par Setúbal, deuxième mi-temps dominée par le Sporting.
Parmi les lacunes du Sporting cette saison, les tirs au but en font partie, ce fut donc sans surprise que les joueurs du Sporting en ont raté suffisamment pour perdre cette finale donnant à Eduardo, le gardien de Setúbal le rôle du héros, il a tout simplement arrêté 3 penaltys (Polga, Liedson et Izmailov).

Vitória Setúbal est un juste vainqueur de cette coupe, les jeunes du Sporting (entraîneur inclus) les dignes vaincus avec des leçons à en tirer pour l’avenir.
Parmi les cinq objectifs fixés en début de saison un est déjà perdu, un autre pratiquement hors porté (la Liga), reste la coupe du Portugal, la coupe U
EFA et la qualification pour la Champions League pour se ressaisir.

Stade de l’Algarve
30 000 pectateurs

Arbitre : Pedro Proença

V. SETÚBAL : Eduardo; Janício, Robson, Auri, Jorginho, Sandro, Elias, Ricardo Chaves, Bruno Gama (Paulinho, 67 mn), Cláudio Pitbull et Leandro (Filipe Gonçalves, 79 mn).
Entraîneur : Carlos Carvalhal
Penaltys : Auri, Pitbull, Elias ont marqué, Jorginho et Paulinho ont raté.

SPORTING : Rui Patrício; Abel (Pereirinha, 63 mn), Tonel, Anderson Polga, Grimi, Miguel Veloso (Adrien Silva, 79 mn), João Moutinho, Izmailov, Romagnoli, Simon Vukcevic et Liedson.
Entraîneur : Paulo Bento

Les joueurs de Vitória Setúbal fêtent la victoire, Eduardo le héros qui a arrêté 3 penaltys.

vendredi 21 mars 2008

Ping-pong - le Sporting en finale

Sporting 4 - 1.º Maio 1

Le Sporting Clube du Portugal s’est qualifié pour la finale du championnat national de première division après avoir battu l’équipe de Madère, 1.º Maio. Déjà vainqueurs au match aller (4-2) les joueurs du Sporting champions en titre, ainsi que leurs adversaires, ont proportionné un bon spectacle au public qui à rempli pour complet le pavillon multisports du stade José Alvalade.

Congrès du Sporting CP

Le Sporting envisage d’organiser - probablement cet été - un congrès afin de connaître l’opinion des adeptes et des sócios quand au futur du club, y compris par ceux qui contestent actuellement la voie suivie par les dirigeants en place.
Ernesto Ferreira da Silva, leader de la commission organisatrice à déclaré a une radio nationale portugaise «le Sporting est un club ouvert, qui à près de 100 000 sócios et plus de 3 millions d’adeptes, il est évident que tous ne pourront pas s’exprimer lors du congrès, mais l’objectif est de donner la parole à une majorité d’entre eux».
La réalisation de se congrès s’est décidée mardi dernier (18/3/2008) lors de la réunion de la direction, et à pour objectif de discuter de l’avenir du club.

jeudi 20 mars 2008

Coupe de la ligue - Finale

Sporting vs V.Setúbal

La nouvelle compétition du football Portugais, commencée en 2007, à son apogée le samedi 22 mars dans la province d’Algarve, côte d’azur Lusitanienne ou la bière et le soleil coulent à flots. Appelée aussi Carlsberg Cup (ironie du sort, sponsor oblige), cette coupe à été convoitée par 32 clubs repartis par les 2 ligues professionnelles portugaises - Bwin Liga (1ere division) et Liga de Honra (Liga Vitalis - 2e division).
La coupe de la ligue est disputée à 1 tour lors des 3 premières éliminatoires, la 4e éliminatoire en phase de groupes (4 équipes), les 2 premiers étant qualifiés pour la finale.
Voici donc le Sporting Clube de Portugal et le Vitória Setúbal finalistes de cette «grande» innovation.
Lisbonne et Setúbal, villes distantes de 40 km, donnent à cette finale un air de derby et la migration estivale de l’été sera précédée par les supporters des deux clubs.
Vitória Setúbal cette saison est l’équipe en forme et qui de surcroît ne réussi pas au Sporting, 3 rencontres, 1 match nul et deux défaites en faveur des hommes du Sado.
Le moral du Sporting est en hausse après la qualification pour les 1/4 de final UEFA et l’écrasante victoire en Liga contre Nacional, les lionceaux vont sans doute vouloir prouver aux supporters que les mauvais moments sont derrière et vouloir porter le trophée flambant neuf sur leurs épaules.

Équipe du Portugal

Luiz Felipe Scolari a divulgué la liste des joueurs pour le match amical contre la Grèce qui aura lieu le 26 mars au Stade LTU Arena (Düsseldorf).
Sur 20 joueurs convoqués 10 ont été formés au Sporting :
Caneira et Miguel (Valence), Carlos Martins (Recreativo Huelva), Rui Patrício, João Moutinho et Miguel Veloso (Sporting), Cristiano Ronaldo et Nani (Manchester United), Ricardo Quaresma (FC Porto), Simão Sabrosa (Atlético Madrid), sans compter que le titulaire gardien de but Ricardo à passé plusieurs saisons au Sporting avant d’être transféré cette saison au Bétis de Seville.
Les autre convoqués :
Bruno Alves (FC Porto), Paulo Ferreira et Ricardo Carvalho (Chelsea), Fernando Meira (Stugart), Jorge Ribeiro (Boavista), Pepe (Real Madrid), Raul Meireles (FC Porto), Nuno Gomes (Benfica) et Hugo Almeida (Werder Bremen).
Le Sporting est aussi l’équipe la plus representée avec 3 joueurs.

mardi 18 mars 2008

Liga 23e journée
Sporting 4 - Nacional 1

Tempête sur Madère

Un ouragan a soufflé sur la deuxième meilleure défense de la liga portugaise et dans les "bronches" de Rui Alves leur président.
Deux joueurs formés au Sporting portaient hier soir les couleurs du Nacional Madère, Rui Patacas et Ricardo Fernandes, cela n’a pas suffit à exorciser la déroute de la dernière saison (5-1), quatre tampons et puis s’en vont.
4 buts et un penalty raté en 11 minutes, victoire éclair et sans bavures.
Devant 22 130 spectateurs, énorme pour un lundi soir, Paulo Bento a voulu faire un cadeau
d’anniversaire à Romagnoli, lui laissant tiré un penalty. Raté. Le Sporting est maudit dans la transformation de la faute maximum, après Liedson, Moutinho, Polga ce fut au tour de l’Argentin de manquer le plus facile, trop facile !
Plus près de leur réelle valeur les jeunes du Sporting Clube de Portugal ont franchi un palier important pour l’acquisition de la confiance qui leur a fait défaut depuis bien longtemps. ALLEZ le Sporting l’avenir nous appartient !

SPORTING : Rui Patrício; Abel, Gladstone, Polga, Ronny, Adrien Silva, Bruno Pereirinha, João Moutinho (Farnerud, 76 mn), Romagnoli (Yannick Djaló, 65 mn), Tiuí (Vukcevic, 45 mn) et Liedson.
Entraîneur : Paulo Bento.
Buts : Liedson (55 et 59 mn), João Moutinho (58 mn) et Yannick Djaló (65 mn) pour le Sporting. Lipatin (90 mn) pour Nacional

But de João Moutinho (58 mn)

dimanche 16 mars 2008

Liga - 23e journée
Sporting - Nacional

En 73 jours les joueurs du Sporting ont joué 18 matchs, ce qui fait une moyenne d’un match tous les quatre jours. A un peu plus de deux mois pour la fin de la saison le Sporting est le club en Europe, toutes compétitions confondues, encore engagé sur 4 fronts - championnat, coupe de la ligue (en finale), coupe du Portugal (1/2 finale) et coupe UEFA (1/4 de finale). 43 matchs pour la saison 2007/2008, les hommes de l’entraîneur Paulo Bento ont des circonstances atténuantes concernant la fatigue mais jamais pour la motivation et contre Nacional Madère ils doivent l’affirmer.
Une défense remaniée, Tonel et Grimi suspendus, un milieu de terrain ou Ismailov est incertain et Miguel Veloso blessé, l’attaque ou le géant Purovic est blessé aussi, font que l’équipe qui va rentrer sur la pelouse d’Alvalade lundi soir est animée par du
«sang» neuf.
Le Nacional Madère est le seul club avec qui le Sporting n’a pas de relations «diplomatiques», son président - le polémique Rui Alves - étant toujours considéré
“persona non grata” sur le territoire d’Alvalade.

A souligner pour cette 23e journée :
- la victoire scandaleusement acquise par Porto en fin de match, grâce à l’arbitre.
- la surprenante défaite de
Setúbal.
- sans aide Benfica ne gagne pas.

Juniors / Lusitano VRSA 0 - Sporting 5

-13 ans / Sporting 1 - Vit. Setúbal 1
1ere journée / 2è phase

Ping-pong - Playoff
1.º Maio 2 - Sporting 4

Premier match du “playoff” et un déplacement sur l’île de Madère ou le Sporting a fait un pas important vers la finale du championnat. Le match retour aura lieu au stade José Alvalade, pavillon Multidesportivo Açoreana Seguros, le vendredi 21 mars.

Futsal - coupe 1/8 de finale
Sporting 4 - Freixieiro 1

Le duel entre les deux clubs historiques du futsal au Portugal a vu la victoire et la qualification du Sporting pour la suite de la compétition. Le Sporting a presenté un bon niveau de jeu confirmant ainsi une fin de saison en bon plan proche de ses réelles qualités.

Sporting : João Benedito; Café (3), Davi, Alex, Evandro (1), Deo, Nenê, Bibi et Zezito.

vendredi 14 mars 2008


TIRAGE UEFA 1/4 de Final

Aller, jeudi 3 avril 2008 / Retour, jeudi 10 avril 2008

Glasgow Rangers (ECO) / Sporting Portugal (POR)

Bayer Leverkusen (ALL) / Zénith St-Petersbourg (RUS)

Bayern Munich (ALL) / Getafe (ESP)

But : Pereirinha (84mn)

Coupe UEFA 1/8 de finale
Sporting 1 - Bolton 0

Le jour ou le Portugal a perdu une équipe qualifiée pour la Champions League, au détriment de la Russie, 2 au lieu de 3 à partir de 2009/2010, le Sporting a battu les anglais de Bolton qui n’avaient pas perdu en UEFA depuis le 23 février 2006 à Marseille (2-1).
Sans faire un grand match le Sporting a logiquement battu et éliminé sur les
deux rencontres une équipe anglaise largement à sa portée.
Le Sporting est désormais la seule équipe portugaise qualifiée en coupes d’Europe, le vert a sauvé l’honneur du drapeau.

Arbitre : le français Bertrand Layec

Sporting : Rui Patrício; Abel, Tonel, Polga et Grimi; João Moutinho, Pereirinha, Izmailov (Gladstone 86mn), et Romagnoli (Adrien Silva, 74mn); Vukcevic (Tiuí, 56mn) et Liedson.
Entraîneur : Paulo Bento.


Bolton : Al-Habsi; Hunt, Cahill, Méité et Samuel; Joey O’ Brien, Giannakopoulos, Guthrie et Teymourian (Braaten, 70mn); Vaz Té et Helguson (Woolfe
, 76mn).
Entraîneur : Gary Megson.

Adrien Silva, Pereirinha et João Moutinho fêtent le but (3 jeunes formés au club).

Le tirage au sort des 1/4 de final à lieu ce vendredi vers 14h à Nyon (Suisse).
Equipes qualifiées :
Bayer Leverkusen
Bayern Munich
Zénith Saint-Pétersbourg
Fiorentina
PSV Eindhoven
Getafe

Glasgow Rangers

mardi 11 mars 2008

1/8 de finale Retour - Coupe UEFA
Sporting / Bolton

le Sporting, équipe la plus jeune encore qualifiée

Ce sont des enfants parmi les «grands», on pourrait utiliser cette expression en fonction des titulaires alignés au Reebok Stadium à Bolton par Paulo Bento, cette équipe avait la moyenne d’âge la plus faible de toutes les équipes présentes en Champions League et en UEFA.
L’entraîneur le plus jeune (39 ans - Paulo Bento), le capitaine le plus jeune (21 ans -
João Moutinho) le gardien de but le plus jeune (19 ans - Rui Patricio), la moyenne d’age était de 23,54 ans, il n’existe aucune autre équipe à ce stade des coupes européennes qui présente une moyenne d’age aussi faible, parmi les joueurs «les vieux » Abel et Polga avec 29 ans avaient des allures d’anciens.
Seulement Arsenal et Marseille s’approchent de cette moyenne, mais en alignant 5 joueurs formés au club le Sporting se distingue de ses adversaires d’une façon singulière.

Les autres matchs
Bayern - Anderlecht, le 12
Zenith - Marseille, le 12
Everton - Fiorentina, le 12
Hamburg - Leverkusen, le 12
PSV - Tottenham, le 12
Getafe - Benfica, le12

Bremen - Rangers, le 13

Zico
"Je souhaite entraîner le Sporting Clube de Portugal"

l'entraîneur Brésilien de Fenerbahçe dévoile son rêve.

Dans une entrevue à la radio brésilienne la semaine dernière, faite par son ex collègue de «Selecção» Paulo Roberto Falcão, Zico affirme que pour lui entraîner le Sporting serait une façon de rendre hommage à son père, aujourd’hui décédé, grand supporter des lions de Lisbonne et avec lequel dès sa plus tendre enfance au brésil, il écoutait tous les dimanches après-midi les matchs du championnat portugais l’oreille collée à la radio, soutenant le Sporting.

«Je voudrais entraîner le Sporting ne serait-ce que pour quelques heures, pour rendre hommage à mon père d’origine portugaise et grand fanatique du Sporting Clube de Portugal», à dit Zico qui avant d’entraîner Fenerbahçe était l’entraîneur de l’équipe du Japon.

Artur Antunes Coimbra, plus connu sous le nom de Zico, est né le 3 mars 1953. Pour beaucoup, il est le meilleur joueur Brésilien de tous les temps avec, entre autres, Pelé, Garrincha, Rivellino, Romário et Ronaldo. A un moment de sa carrière on l’a d’ailleurs appelé le Pelé blanc.

lundi 10 mars 2008

Handball - Coupe du Portugal
Avanca 21 - Sporting 35

Après avoir perdu la semaine dernière la finale de la coupe de la ligue contre Porto (18-23), le Sporting s’est qualifié pour les quarts de finale de la coupe du Portugal sur le terrain d’un adversaire qu’ils ont eut la bonne idée de ne jamais sous-estimer.
Sporting : Humberto Gomes et Ricardo Correia; Hugo Canela (6), Vladimir Bolotskih (5), Pedro Portela (3), Pedro Cruz (8), Tiago Silva (1), Nuno Roque (3), Márcio Cardoso (2), Ruben Pacheco, João Pinto (2), Mitja Lesjak (4) et Welsau Bungué (1).

Futsal
Belenenses 4 - Sporting 2

Défaite du Sporting devant Belenenses pour le compte de la 18e journée.
Malgré cette défaite le Sporting a été l’équipe qui à tiré le plus au but adverse et qui a eut la maîtrise du ballon en sa faveur.

Juniors / Sporting 3 - Benfica 0

Liga - 22e journée
V. Guimarães 2 - Sporting CP 0

Liedson qui s’est ressenti de sa blessure n’a pas put jouer et Purovic appelé pour le remplacer s’est blessé à la 6 minute remplacé lui-même par Tíui. Miguel Veloso pour option sur le banc, Paulo Bento a fait jouer à sa place et comme titulaire le jeune Luso-Français Adrien Silva au milieu de terrain.
Le stade Afonso Henriques plein comme un œuf assiste à un début de match intéressant et le Sporting ne parait pas intimidé par l’ambiance surchauffée dans la ville berceau.
Malgré une maîtrise de ballon supérieure du Sporting, l’équipe de Guimarães à pris le match à son compte après 25 minutes de jeu, et fini par marquer suite à une balle arrêtée (45 minute) par le central Sereno.
Une deuxième mi-temps à courir derrière le résultat en s’exposant aux contres de l’adversaire sans pour autant réussir à créer des difficultés à l’équipe du toria.
Opposition de styles, le Sporting Clube de Portugal équipe formatrice et alignant essentiellement des nationaux avec des gabarits moyens, toria Guimarães équipe cosmopolite, la plus haute en taille de la liga alignant essentiellement des étrangers.
85 minute, expulsion de Grimi, penalty et grand arrêt de Rui Patrício, les commentateurs (Lampions) de la radio que exultaient avec le deuxième but de Guimarães ont avalé leur salive. Fajardo fraîchement rentré marque en contre attaque dans les arrêts de jeu et le match s’est terminé avec la première défaite du Sporting depuis 5 ans à Guimarães. En cas de victoire de Belenenses le Sporting occupera la 6e place. Préoccupant.

dimanche 9 mars 2008

Naide Gomes
Championne du monde

L’athlète du Sporting s’est sacrée championne du monde du saut en longueur cet après-midi lors des championnats du monde sur piste couverte qui se sont réalisés en Espagne dans la ville de Valence.
Avec un saut de 7 mètres qui est aussi la meilleure performance mondiale de l’année, Naide a battu aussi le record portugais de la discipline.

samedi 8 mars 2008

22e journée / Liga portugaise
Vitória de Gui
marães
vs
Sporting de Portugal

Un point sépare les deux équipes et la lutte pour la deuxième place qualificative pour la Champions League est toujours d’actualité. Le Vitória de Guimarães, malgré un passage en deuxième division est et reste un des «grands» de la Liga portugaise et à domicile est extrêmement difficile à battre.
Le match de Bolton a redonné du moral à l’équipe du Sporting, et le retour de Liedson après blessure augmente le capital confiance malgré la fatigue accumulée. Le buteur de Bahia à toujours été heureux à Guimarães, dans les trois matchs joués dans cette ville il les à tous gagnés et marqué trois buts, deux en 2003/2004 victoire 2-4 avec deux buts et en 2005/2006 victoire 0-1 avec le but victorieux.
Le jeune capit
aine du Sporting, João Moutinho, à 21 ans fêtera en cette occasion son 100e match en Liga, compétition qu’il a débutée en 2005 à Barcelos contre Gil Vicente. Malgré sa jeunesse le numéro 28 du Sporting est déjà une référence pour le club, disputé 151 matchs en seniors dont 76 d’affilée «Quant on a 21 ans on a la force avec soit, il est facile de jouer 100 matchs en liga et arriver a ce compte en portant le maillot du Sporting est une fierté pour moi » a-t-il déclaré à la presse portugaise.

Le critère des agressions

En 5 jours le joueur de Benfica, Oscar Cardozo à été le héros lors du match nul contre le Sporting et le vilain lors de la défaite à domicile contre Getafe en UEFA. Dans ces deux matchs la différence ne réside pas dans le comportement de l’international Paraguayen, mais dans le critère adopté par les arbitres. En UEFA les agressions sont punies par un carton rouge en liga portugaise par rien. Un monde à deux vitesses dont certains clubs en profitent…

PS : contre le Sporting en liga portugaise il à agressé le central Tonel d’un coup de coude sous les yeux de l’arbitre sans que celui ne bronche. Contre Getafe en UEFA il a fait pratiquement la même chose ce qui lui a valu une expulsion (rouge direct) à la 10e minute.

vendredi 7 mars 2008

Un à Un

Deux matchs plus loin me voici de retour de Lisbonne ou j’ai assisté au vif à une escroquerie de plus. Souvent j’ai l’impression, même la certitude, de me répéter c’est pour ça que je vais être bref ! Si les Lampions (Benfica) occupent aujourd’hui la deuxième place donnant accès à la Champions League, c’est grâce aux arbitres et à toutes les combines qui existent au tour et qui par extension leur permettent d’exister, tout simplement. La célèbre affaire de corruption sportive appelée le « sifflet doré » qui met en cause le FC Porto et son président Pinto da Costa n’est qu’une plaisanterie comparé au « sifflet rouge » qui perdure depuis des décennies du côté du quartier de Benfica.
Deux un à un, le derby de Lisbonne, puis les huitièmes de la coupe UEFA à Bolton contre les Wanderers Football Club, le Sporting poursuit sa route un pas en avant un pas en arrière, la tête haute, le port fier, assurant ses pas, un à un !