lundi 28 février 2011

Liga, Nacional 1-0 Sporting : un brouillard serré et persistant

21ème journée : 24 heures après le départ de Paulo Sérgio, dont les joueurs étaient très proches et ont été les derniers à être informés, la question était de savoir à quel sauce nous serions mangés ou quelle potion magique allai faire de nos joueurs des bêtes de combat. Le stade du Nacional est traditionnellement difficile et dans circonstances actuelles l'optimisme ou le pessimisme des supporters s'est transformé en curiosité.

Le Sporting à apporté le brouillard, matérialisé ici par Alberto Cabral, dans lequel il s'est enveloppé sur les hautes terres de Madère, et c'est dans le brouillard, avec un but hors jeu, que les nationaux de l'île des fleurs ouvrent la marque par un joueur formé au Sporting, Mateus (19è).
Postiga qui n'a toujours pas compris la règle du hors jeu, confirme aussi son inaptitude à marquer des penalties avec un lamentable raté à la 37 minute qui pourrait permettre aux lions de revenir à la marque dans un moment important. Première mi-temps sans surprises, minable, égale à tant d'autres, le brouillard au sens propre et figuré.

Le festival de ratés continue dès le début de la deuxième mi-temps, une défense qui panique, un milieu qui ne construit pas, qui n'arrive pas à stopper les contres adverses, des avants perdus sur le terrain, voilà le visage du Sporting à la 50è minute. L'avant Carlos Saleiro remplace le milieu défensif Zapater peut de temps avant que João Aurélio du Nacional (62è) ne soit expulsé un peu sévèrement pour accumulation de cartons jaunes. Réduits à 10 les hommes de Madère se montrent plus dangereux que les hommes de Lisbonne. A la 68è minute Maniche remplace Evaldo, un changement peu habituel chez les Lions, un arrière par un milieu défensif, quelle audace ! Pour parfaire le scenario habituel il fallait le traditionnel poteau. Fait à la 80è par Vukcevic après un tir de Maniche détourné par Bracalli, suivi d'un deuxième poteau par Postiga à la 84è.

Le gardien brésilien Bracalli et les poteaux furent les héros de cette deuxième défaite à jouer contre dix adversaires, une équipe sans confiance, sans âme, sans brio, sans leaders, qui se bat pendant les 15 dernières minutes et somnole pendant les 75 autres.
7 matchs sans gagner, un entraîneur par intérim qui dirige l'équipe, Alberto Cabral, et qui s'en va au coup de sifflet final, 3 remplacements possibles et seulement 2 effectués alors qu'il était impératif de gagner, 26 points de retard avec Porto, 18 avec Benfica, la 3è place en péril avec seulement 1 point d'écart avec les 4 et 5è, ainsi va le royaume d'un Lion profondément blessé qui n'en fini plus d'agoniser.

Arbitre : Carlos Xistra (Castelo Branco)
Spectateurs : 3 500

Nacional : Rafael Bracalli, Patacas, Felipe Lopes, Danielson, João Aurélio, Luís Alberto, Bruno Amaro, Skolnik (Tomasevic, 65), Edgar Costa (Anselmo, 25, Ivan Todorovic, 65), Mateus et Diego Barcellos.
Entraîneur : Predrag Jokanovic

Sporting : Rui Patrício, João Pereira, Daniel Carriço, Torsiglieri, Evaldo (Maniche, 68), André Santos, Zapater (Saleiro, 58), Matias Fernandez, Vukcevic, Hélder Postiga et Yannick.
Entraîneur : Alberto Cabral

9 commentaires:

LEONINO a dit…

Ola Coeur de lion!!!
Enfin P.S est parti,en plus le jour de mon anniversaire,je peut te dire que j'ai fêté ça...ce week end j'ai fait la fête et hier soir je voulais m’endormir avec le sourire donc je n'ai pas regardé le match,j'ai fait grève...et je vois que c'est toujours la même merde!!!le départ de liedson à tué notre attaque

navalo76440 a dit…

Malgré tous les malheurs qui arrivent au sporting et à la FPF que les sportinguistes français sont toujours avec la même passion et on espère que bientôt ceci ne sera qu'un mauvais souvenir
FORCA SPORTING ET FORCA SELECCAO

Cœur de Lion a dit…

Salut Leonino,
Bon anniversaire ! Tu as bien fait de faire la fête et de ne pas regarder le match, rien à changé ! On verra mercredi !

Cœur de Lion a dit…

Salut Navalo,
Les Sportinguistes sont rudes et fiers de leurs passions, on ne les démobilise pas facilement. Comme à dit un jour António Oliveira alors qu'il était joueur du Sporting "Pour chaque Sportinguista qui tombera deux se relèveront".
Um abraço de Leão.
Força SPORTING
Força Selecção, que não tem culpa dos palhaços que a dirigem.

Toni a dit…

Salut Coeur de Lion,
Pour la 3ème place, ça va être chaud, l'europa league tout court sera chaud car on se déplace à braga, porto et guimaraes.Je crains le pire pour mercredi.

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
On dit qu'il vaut mieux tard que jamais, mais Paulo Sérgio aurait du être poussé vers la sortie beaucoup plus tôt. Le calendrier qui s'annonce fait peur même aux plus optimistes, néanmoins je crois encore qu'il y aura une petite lumière au fond du tunnel, pourquoi pas mercredi !

Ti-toss a dit…

Bonjour à tous.

Je suis nouveau sur ce le blog donc une petit présentation s'impose

Je m'appelle Marco j'ai 23 ans j'habite en Suisse, sportinguista depuis tout petit, je n'ai pas la possibilité d'avoir la sportTV chez moi mais je me débrouille comme je peut pour voir les matchs du sporting

Le sporting 2010-2011 me déçoit beaucoup, trop d'erreurs on été faite cette saison qui pour moi, au vue des matchs qui on été joué, va se "terminer" ce soir.

J'attends avec impatience la date du 26 mars pour savoir si on peut avoir un président avec du caractère et un minimum de bon sens.

Cœur de Lion a dit…

Bonjour Ti-toss,
Bienvenu sur Planète. Notre club nous déçoit beaucoup cette saison et à tous les niveaux, et c'est avec impatience que nous attendons les élections pour voir si enfin quelqu'un de compétent, et sachant motiver les supporters, prendra les commandes du Sporting.
Ci-joint des lien ou tu pourras voir les matchs du Sporting.
E viva o Sporting !
http://tvtuga.cc/
http://damaantiga.blogspot.com/
http://www.tvtuga.com/

Anonyme a dit…

Vamos lá reactivar o blog! Sporting Allé!!!!!!