dimanche 14 juin 2015

Futsal : Final du Play-off, Benfica vs Sporting

Notre équipe n'a pas réussi à emporter son 3ème championnat consécutif malgré repris l'avantage du terrain lors du week-end dernier. Nos joueurs paient cher leurs erreurs défensives et le manque de prise de risque de notre coach.
Match 3 : Sporting 1-3 Benfica
Sans leurs 2 gardiens habituels qui étaient suspendus, nos joueurs n'ont pas su tirer profit de cet avantage face à un jeune gardien qui aura été peu sollicité. Sur 2 grosses erreurs défensives, Benfica s'est retrouvé avec 2 buts d'avance. Pedro Cary réduira avant la pause. En 2nde période, pratiquement pas d'opportunité de but, et malheureusement notre entraineur ne lancera le gardien avancé qu'à moins de 5 minutes de la fin, un peu tard à mon avis. C'est même Benfica qui marquera avec Alex dans le but.
Match 4 : Sporting 2-2 Benfica (2-3 aux tirs aux buts)
Notre équipe est rentrée plus déterminée dans ce match, rencontre qu'elle devait absolument gagner pour espérer lutter pour le titre. Sur ces bonnes intentions, nos joueurs ont eu un avantage de 2 buts mais ils se sont faits rattraper par Benfica emmenant le match en prolongation. Aucun but ne sera marqué, le match se jouant aux tirs aux buts. Et là, les arbitres sont devenus les protagonistes du match puisque à chaque arrêt fait par André Sousa, les arbitres refaisaient tirer le joueur de Benfica car notre gardien avait bougé de sa ligne. Le problème c'est que le gardien de Benfica ne restait pas sur sa ligne non plus quand il arrêtait un tir, mais ces fois là les penaltys n'étaient pas retirés. La séance de tirs aux buts étant faussés, ils étaient impossible de l'emporter, Benfica s'est sacré champion de la sorte.

3 commentaires:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
On s'est loupés en menant 2-0 et en se laissant égaliser par l’adversaire. Ce qui c'est passé après est absolument révoltant, mais pas étonnant, avec ses gens là c'est récurent. Une de plus.

Dingo a dit…

Que pouvons nous faire? Que Dieu nous aide!

Cœur de Lion a dit…

Dans les confrontations entre le Sporting et cette loge maçonnique,le diable prend souvent le dessus...