dimanche 24 août 2014

Liga : Sporting 1-0 Arouca

2ème journée : Dans la souffrance, voila comment c'est imposé notre équipe face à la formation d'Arouca qui s'est pratiquement limitée à défendre toute la rencontre. Nos joueurs sont bien rentrés dans le match et dès la 5ème minute Montero oblige le gardien Goicoechea à l'arrêt de la soirée. Toutefois malgré l'ascendant de notre équipe, les occasions de but dangereuses sont rares et hormis une nouvelle tête de Montero et une frappe d'Adrien, rien d'autre à signaler. En 2nde période, notre équipe manque toujours de vitesse pour déstabiliser la défense adverse. L'arbitre oubliera de sanctionner Arouca suite à une faute sur Carlos Mané dans la surface, mais il réussira tout de même à voir une main de Balliu qui nous donna droit à un penalty à la 63ème minute. Malheureusement Nani décida de tirer en lieu et place d'Adrien et le pressentiment que j'ai eu c'est concrétisé puisque Nani a raté son penalty. Le défense attaque continua le reste de la rencontre, le Sporting dominant mais sans être dangereux, Arouca aurait même pu marqué à la 83ème minute suite à un contre-attaque mais Rui Patricio a réalisé un bel arrêt. Finalement la délivrance arrivera à la 92ème minute avec un but également souffert puisque la frappe de Tanaka toucha le poteau avant que le ballon revienne sur Carlos Mané qui l'envoya au fond des filets.
 
Sporting : Rui Patricio, Esgaio, Sarr, Mauricio, Jefferson, Rosell (Carlos Mané), Carrillo, Adrien, André Martins (Capel), Montero et Nani (Tanaka)
But : Carlos Mané
 
Arouca : Goicoechea, Balliu, M. Oliveira, D. Galo, Nelsinho, D. Simão, Pintassilgo (Dabo), B. Amaro, Nildo, Artur (Tinoco) et A. Claro

8 commentaires:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Contre des équipes dont le seul objectif est de faire de l'anti-jeu, si l'on ne se met pas à l'abri dès le départ cela ne peut déboucher que dans ce genre de situations. Nous manquons de pouvoir de pénétration dans la surface de l'adversaire, souvent des armoires à glace face à nos petits gabarits. Malheureusement ce scenario risque de se répéter dans la Liga portugaise (encore plus avec l'augmentation du nombre d'équipes). La plupart des équipes sont bâties pour jouer de la sorte. Victoire plus que juste obtenue dans les arrêts de jeu avec un gout de révolte contre des adversaires du ventre creux d'un Championnat aux stades vides (et pour cause) dont 14 équipes suffiraient largement pour avoir un semblant de compétitivité.

Toni a dit…

Oui c'est énervant de voir ces équipes uniquement défendre. Pour le championnat, je ferai plutôt 10 équipes qui jouent en 4 tours, ça donnerait 36 matchs. Pourquoi tu me diras, car les matchs qui attirent le plus de monde sont les derbys, et les 3 grands, donc plus de spectateurs. Les équipes joueraient entre elles 4 fois ce qui augmenterait la compétitivité du championnat à mon avis.

Jerem a dit…

Salut, merci pour l'article !
J'ai pas eu l'occasion de voir le match, mais je suis curieux : comment s'est débrouillé Nani ?

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Oui cette hypothèse à 10 équipes est une solution qui me paraît tout à fait intéressante. Maintenant avec les dirigeants qu'on a cela me parait difficile de mettre en place à court terme, ils ont été dans sens inverse !

apostasqueganhas? a dit…

Bonjour
Le sporting doit être prêt à ce genre de problème. Des équipes qui joue à 11 derrière, nous allons rencontrer touts les 15 jours minimum. la liga portugaise se joue comme ca depuis des années, et ce n'est pas prêt de changer. A nous de trouver les solutions.
Et à mon avis, Montero ne fait pas partie de la solution, mais du problème....

Cœur de Lion a dit…

Salut Jerem,
Je ne sais pas ce que pense Toni, je dirais que Nani à été comme le reste de l'équipe : Peut mieux faire !
Nani avait une charge émotionnelle très importante, normal, il a donné un parfum de son talent, il a voulu se substituer à Adrien Silva pour tirer le penalty et affirmer son importance, mais Goicoechea à été plus fort que lui. Dommage.

Cœur de Lion a dit…

Bonjour,
Bien-sur c'est à nous de trouver la solution. Mais il y a une solution qui va être insoluble. Si on prend le le match contre Académica, chaque fois que les joueurs du Sporting veulent imposer du jeu physique ils sont sanctionnés même quand il n'y a pas faute. Dernier exemple : William Carvalho prend un 1er jaune pour une faute qu'il n'a pas commis, et un autre jaune pour une vraie faute. Expulsé le Sporting termine à 10 et Académica à fini par égaliser. En face le jeu dur n'a pas été sanctionné comme il se doit, tout comme les joueurs d'Arouca ne l'on pas été dans le même critère que ceux du Sporting. Nos adversaires directs rencontrent rarement le même problème, au contraire, et ça aussi ça fait des années que ça dure ! Loin de moi l'idée de victimiser le Sporting, mais les faits sont là.

Toni a dit…

Salut à tous,
Nani a fait un match moyen surement car il n'est pas au meilleur de sa forme même le soucis c'est qu'il a voulu résoudre le match tout seul, en tirant les coups francs ou le penalty. Comme l'a dit Marco Silva, Nani ne sera pas le sauveur mais apparemment notre joueur n'a pas intégré cela.
A mon sens, Montero est un bon joueur même s'il déçoit depuis un petit moment mais les buts font revenir (l'idéal contre Benfica)