vendredi 15 août 2014

Bilan pré-saison

 
Demain commence officiellement la saison de notre Sporting, et un bilan de cette pré-saison s’impose. Tout d’abord sur le jeu proposé par notre nouveau coach Marco Silva, qui privilégie une équipe qui fait circuler le ballon et le possède majoritairement, et essayant d’exercer un pressing haut. Un football de qualité qui me plaît et qui me met l’eau à la bouche pour ce début de saison. Ensuite niveau renfort, et prenant en compte l’épisode Rojo, en sachant que nous nous doutions qu’il partirait après le mundial, la paire Mauricio – Eric Dier me donnait des garanties, malheureusement le départ non prévu de l’anglais affaibli notre axe central car no Paulo Oliveira, ni Naby Sarr, ne me semble actuellement au niveau des exigences de notre club. En effet, les deux sont trop jeunes, trop tendres, et non pas rassurés lors des matchs de préparation en commettant des erreurs de placement et des relances qui sont inquiétantes. Il reste Rami Rabia qui peut jouer défenseur central ou milieu défensif mais son arrivée tardive ne nous a pas permis de juger ses qualités ou défauts. Pour les latérales, Jonathan Silva et André Geraldes ont été recrutés, mais comme pour Rabia, Jonathan Silva est arrivé sur le tard et n’a joué aucun match de préparation.

Pour Geraldes, c’est peut-être l’erreur de casting de notre recrutement car il me semble qu’il n’a pas le niveau pour porter nos couleurs, d’autant plus que nous avons dans l’équipe B, Ricardo Esgaio, qui me paraît meilleur. Au milieu de terrain, Oriol Rosell est venu concurrencer William. C’est une bonne recrue, doté techniquement, qui sait lancer et orienter le jeu. Slavchev malgré son peu de temps de jeu a montré des qualités techniques et physique, et est apparu souvent en zone de finition. Le jeu écossais Ryan Gauld qui a été la recrue la plus chère n’a pratiquement pas joué et doit être vu plutôt comme un investissement sur l’avenir. Finalement l’attaquant japonais a démontré ses qualités d’altruiste et de buteur en inscrivant quelques buts pendant cette préparation. Dans l’ensemble le recrutement est convenable quand on voit notre capacité financière pour acheter qui est limitée. La direction est obligée d’aller chercher des joueurs majoritairement inconnus et jeunes. Toutefois le mercato n’est pas fini et les 15 prochains jours vont être tendus car les feuilletons Rojo et Slimani viennent de commencer, et l’avenir de William est incertain, ce qui surement impliqué en cas de départs, de nouvelles arrivées.

2 commentaires:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Tout à fait d'accord avec ton analyse. On se serait bien passés du feuilleton Rojo et Slimani à quelques jours du début de la Liga, quelque part cela déstabilise le groupe et le schéma de Marco Silva. Malgré tout je suis confiant pour la première rencontre.
Um abraço de Leão.

Stéphane Costa a dit…

Bel article, vraiment dommage l'épisode rojo, on a vraiment besoin de lui actuellement, encore slimani, je penses que montero peut faire l'affaire ! avec pourquoi pas betinho en doublure