jeudi 26 avril 2012

Europa Legaue, Athletic Bilbao 3 - 1 Sporting : la chute si près du but

Demi-finale retour : Deux poids, deux mesures, voila comment ces deux matchs d'Europa League ce sont passés et vont nous rester coincés entre la gorge. Lors du 1er match, un penalty non sifflé en notre faveur et sur cette rencontre une faute non sifflée sur l'action de l'ouverture du score par Bilbao. Dans ces conditions, il était très difficile, voire impossible d’espérer un passage en finale. L'arbitrage ne nous aura pas été bénéfique mais à cela nous regretterons les occasions ratées lors du match aller qui aurait pu peut sceller l'histoire de cette demi-finale. Rajouter à cela une défense centrale incapable de stopper Llorente qui est décisif sur les 3 buts, ça nous donne une élimination très amère et qui va nous laisser beaucoup de regret car sur les 2 rencontres nous avons été supérieur aux basques.
En tout cas, un grand merci aux joueurs qui ont tout donné en espérant qu'ils seront accueillis chaleureusement à l'aéroport.

Athletic Bilbao : Iraizoz, Iraola, Javi Martinez, Amorebieta, Aurtenetxe, Herrera (Inigo Perez), Iturraspe, Muniain (Ekiza), Susaeta, Ibai (Toquero) et Llorente
Buts :  Susaeta, Ibai et Llorente

Sporting : Rui Patricio, João Pereira, Xandão, A. Polga, Insua, Schaars, B. Pereirinha (Jeffren), A. Martins (Carrillo), Matias (D. Carriço), Ricky et Capel
But : Ricky

2 commentaires:

SCP a dit…

Caro colega blogger, venho por este meio propor uma troca de links.

o meu http://abancadanascente.blogspot.pt/

Caso tenha interesse, deixe o seu link na minha caixa de comentários.

SL

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Le retour de Bilbao à été triste. Sur le match tu as tout dit. Je retiendrais le sympathique accueil fait aux quelques 3 500 Sportinguistas par les habitants de Bilbao et les supporters de l'Athletic, une ambiance vraiment super. Par contre nous avons été placés comme des Lions en cage dans le stade, entourés de filets et de forces de l'ordre menaçantes, peu de visibilité et entassés. Nous avons été enfermés pendant près d'une heure avant de pouvoir sortir de San Mamés, femmes, enfants, Juve Leo, Diretivo Ultras XXI, Torcida Verde serrés comme des sardines sans même pouvoir se désaltérer et aller aux toilettes. Malgré tout quelques supporters de l'Atlhetic entourés des forces "du désordre" nous ont attendus et applaudis à la sortie criant "allez Sporting", salutations qui ont été dignement rendues les Sportinguistas sans pouvoir les approcher. Malgré la déception ça valait le coup d'y être.