vendredi 19 mars 2010

Et si le hors-jeu était supprimé ?

Sepp Blatter, président de la FIFA, souhaiterait supprimer cette règle pour donner plus de spectacle et alléger le poids des responsabilités sur les arbitres.
L’idée de supprimer le hors-jeu des règles du football aurait peu de chances d’être appliquée, sauf si elle se trouve dans la tête d’un certain Sepp Blatter. Selon le Corriere Dello Sport, le président de la FIFA plancherait sur la suppression de cette règle, afin d’éviter toutes les polémiques autour de l’arbitrage. En effet, la multiplication des caméras sur les terrains de football permet aujourd’hui de juger chaque décision de l’arbitre, comme de savoir si un joueur est hors-jeu, ou non.
Le Suisse pense également qu’abroger cette loi du football permettrait de donner encore plus de spectacle, car cela donnerait certainement plus de buts. Mais derrière cette envie de rencontre plus spectaculaire se cache une réalité financière. Plus de buts amèneraient certainement plus de spectateurs dans les stades et plus de droits télés. Enfin, Sepp Blatter, à la tête de la FIFA depuis 1998 et qui n’est pas sûr d’être réélu lors de la prochaine élection en 2011, souhaiterait laisser une trace de son passage. La suppression du hors-jeu pourrait être celle-là.
Source : Chronofoot

4 commentaires:

Toni a dit…

Encore une idée à la con, du grand n'importe quoi. Comme ça, ça sera comme quand j'étais à l'école je restais devant et dès qu'on avait le ballon on balançait devant et hop je marquais. C'est comme les 5 arbitres en Europa League, enfin les 2 dans les surfaces qui servent à rien, contre l'atletico Saleiro est fauché devant l'arbitre de surface mais il a rien vu ce con. Voila les idées lumineuses des dirigeants du football mondial.

Cœur de Lion a dit…

Du grand n'importe quoi. Seul le culte de la personnalité de Blatter y trouve son compte.

Lordbyron68 a dit…

Oui je suis d'accord encore du n importe quoi a dire que ces gars sont payes pour ca... Et si on supprimait tout simplement Uefa ?

Anonyme a dit…

Le football sans hors jeu, c'est comme une fleur sans pétales!