jeudi 11 février 2010

Les 7 pèches du Président Bettencourt

La défaite contre Benfica en Coupe de la Ligue à été la goute d'eau qui fait déborder le vase. Pour les sócios et les supporters l'humiliation subie contre l'éternel rival a sonné l'heure du divorce, le Président à commis des erreurs impardonnables et maintenant il se doit de conquérir les Sportinguistas.

1 - Les renforts de début de saison
Paulo Bento on a eut peu. 3,6 millions d'euros pour Matías Fernandez en affirmant qu'il avait dépensé beaucoup d'argent. Les prêts de Caicedo et Angulo, deux échecs retentissants. Un investissement ridicule par rapport aux concurrents.
2 - Paulo Bento
En novembre il n'a pas eut les conditions nécessaires pour retenir l'entraineur.
3 - Les conflits
Aux sócios qui contestaient les résultats il les a traités de terroristes, menacé de les poursuivre, un a été même traité de débile mental, ajouté à cela des propos peu élégants vis à vis de certains notables du club.
4 - Un entraineur en CDD
Carlos Carvalhal à signé un contrat pour six mois. Un signe qui révèle peu de confiance.
5 - Le marché d'hiver
Boucher à la va vite des carences de l'effectif. Pongolle qui ne marquait pas de buts depuis 1 an a été acheté 6,5 millions d'euros, alors que les besoins en un allier, un arrière central et un arrière gauche sont restés en l'état.
6 - Ressources humaines
Il n'a pas sut gérer le conflit entre Sá Pinto et Liedson. Il était absent lors de l'accrochage entre le directeur technique et l'avant-centre.
7 - Vacances au Brésil
Il a décidé de partir en vacances au Brésil abandonnant l'équipe avant deux matchs capitaux, surtout le déplacement à Porto (5-2), et le match a domicile contre Académica (2-1). Deux défaites humiliantes.

Pour demain je me réserve bien de faire le moindre pronostique. Cette équipe et ce président sont capables de tout. Surtout du pire. Le meilleur fait partie d'un passé lointain, l'espoir de l'avenir, mais à ce rythme le futur paraît bien loin.

Paços de Ferreira vs Sporting
19e journée Liga
Vendredi 12 février à 21h15 (fr) - Stade da Mata Real

2 commentaires:

Lordbyron68 a dit…

Salut et heureux de voir que tu continues ce blog. Concordo plenamente com o teu sujeito mas os jogadores tambem nao sao responsaveis, nao deviam ser penalizados com o salario porque ultimamente alguns parecem que se passeiam no campo...

Cœur de Lion a dit…

Salut Lordbyron68,
Les responsables de la crise qui traverse le club sont nombreux, mais un Président, surtout maintenant qu'il est salarié, doit veiller à que tout se passe bien à l'intérieur comme à l'extérieur.