dimanche 18 décembre 2016

Liga : Sporting 0-1 Braga

14ème journée : Mauvais match de notre équipe qui le paie cash dès qu'elle réalise une exhibition en deçà. Très brouillonne avec beaucoup de passes ratées, nos joueurs ont été incapables de vraiment être dangereux, face à un Braga jouant à fond les contres et ayant quelques occasions franches par Wilson. Et nous étions prévenus dès le départ puisque dès les premières minutes, Wilson s'est retrouvé isolé face à Rui Patricio et seul la faute non sifflée par l'arbitre de Coates l'a empeché de marquer. Quelques minutes plus tard, il s'est encore retrouvé face à notre gardien et l'après passé et être face au but, seule la malchance l'a empêchée de scorer. En 2nde période, il s'est passé la même chose avec le scénario noir qui commençait à pointer et c'est ainsi qu'à la 3ème tentative Wilson a marqué. Avec encore 20 minutes à jouer, notre équipe n'a pas eu les idées claires pour créer du jeu et s'est logiquement inclinée.
 
Sporting : Rui Patricio, João Pereira, R. Semedo (Douglas), Coates, Marvin (B. César), William, Gelson, Bryan (André), Adrien, Dost et Campbell
 
Braga : Matheus, Baiano, A. Pinto, F. Ferreira, Goiano, Xeka (P. Tiba), Wilson, Vukcevic, Alan (Hassan), Rui Fonte (Bakic) et R. Horta
But : Wilson

6 commentaires:

CdL a dit…

Vraiment décevant et énervant ! La deuxième année avec JJ s'annonce encore plus négative que la première. L'Europe c'est fini, on a quasiment autant de défaites en ce moment que pendant la dernière saison et l'objectif principal, qui est le titre de champion du Portugal, commence à devenir problématique, alors que les matchs aller ne sont pas finis !

manuxico74 a dit…

Paciência ...

CdL a dit…

... Pois, paciência é o que não falta aos Sportinguistas. O que falta são os resultados da paciência...

manuxico74 a dit…

Même s'il ne faut pas faire une croix sur le championnat, espérons qu'ils fassent au moins honeur à nos couleurs sur la coupe avec un SPORTING-benfica no Jamor.

CdL a dit…

Il y a encore beaucoup à jouer en championnat, le tirage de la Coupe est compliqué, mais tout reste possible. Sur qu'une finale contre les oiseaux de rapine serait l'occasion de mettre les pendules à l'heure.

Toni a dit…

Oui la défaite est énervante, mais que fait t'on ? On vire le coach et on rentre dans les mêmes travers qu'auparavant. Ce n'est pas la solution. En plus après la défaite, un tas de candidat se manifeste. Dès qu'on a un genoux a terre, ceux de notre propre camp sont très à tirer sur nous, c'est ça le pire.