mardi 28 janvier 2014

Coupe de la Ligue : La polémique s'installe (Chapitre 1)

Bruno de Carvalho, le Président qui dérange le «Système».

Le polémique retard du match FC Porto 3-2 Marítimo peut justifier l'ouverture d'une procédure disciplinaire par le Conseil de Discipline de la Fédération Portugaise de Football, directement instauré par le Comité d'Instruction et Enquêtes de la Liga Professionnelle, organisatrice de l'épreuve.
La Liga a rejeté dimanche «toute responsabilité» pour le retard du match de samedi, et c'est a la justice sportive de se prononcer, s'il y avait un acte délibéré du FC Porto de rentrer sur le terrain avec 4 minutes de retard, ou s'il s'agissait d'un simple contre-temps. Le règlement est on ne peut plus clair. Les rencontres Penafiel vs Sporting et FC Porto vs Marítimo auraient du commencer et terminer au même temps, et ce ne fut pas le cas.
Deux solutions :
1 - il s'agit d'un acte délibéré. Le FC Porto perd le match et n'ira pas en demi-finale.
2 - il s'agit d'un simple contre-temps. Le FC Porto aura une amende.
Hier soir dans un communiqué, le Sporting avertit qu'il ne restera pas sans rien faire dans cette affaire.
«Le Sporting Clube de Portugal s'efforcera pour la rétablir de la vérité, en utilisant tous les mécanismes juridiques qui ont à sa disposition pour établir des responsabilités et que des sanctions disciplinaire soient appliquées, avec toutes les conséquences qui en découlent», pet-on lire.
Rappel : Quand la rencontre entre Penafiel 1-3 Sporting s'est terminée les Lions étaient qualifiés alors que le FC Porto était à égalité avec Marítimo (2-2), et par conséquent éliminé. 5 minutes plus tard un penalty donne la victoire et la qualification pour les demis-finales au FC Porto.

Islam marque, Mota annule.

Dans le même communiqué le Sporting fait aussi savoir, que si aucune sanction n'est prise, le club utilisera l'année prochaine les U19 et U17, avec le quota de joueurs séniors exigé, pour disputer la compétition.
Parallèlement un autre choix curieux à eu lieu. L'arbitre Manuel Mota à été nommé pour arbitrer la rencontre FC Porto vs Marítimo alors qu'il était en «froid» avec le Sporting, suite au but parfaitement valable qu'il avait annulé à Islam Slimani lors de la rencontre contre le Nacional, privant les vert et blanc de s'isoler en tête du Championnat. Le football et l'arbitrage Portugais continuent de naviguer en eaux troubles.
NDLR : Il n'y a rien de plus beau que de se qualifier sur le terrain de jeu, mais les règlements sont à respecter, et faire valoir ses droits est un devoir. D'un autre côté j'ai vraiment du mal à croire en l'éthique et la  justice des seigneurs de l'arbitrage et du ballon rond Portugais.

2 commentaires:

Toni a dit…

Salut Coeur de Lion,
Avec Porto plus rien ne m'étonne. Entre la corruption et les magouilles, ils sont les meilleurs à ce niveau. Voila pouquoi je déteste ce club. Heureusement avec notre président, on ouvre notre gueule enfin

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
C'est clair qu'avec BdC ils vont moins rigoler... Et ce n'est pas les seuls !