dimanche 14 septembre 2014

La semaine de notre président

Notre président qui n'a pas sa langue dans sa poche a une nouvelle fois attaqué dans toutes les directions : les fonds d'investissement, Pinto Da Costa, l'ancienne direction, tout le monde en a pris pour son grade. Bruno De Carvalho s'est déplacé cette semaine en Angleterre pour le congrès de Soccerex et a en profité pour dire ce qu'il pensait des fonds d'investissement, qui à ses yeux dénaturent le marché des transferts et créent des inégalités entre clubs. De plus le fait que ces fonds disposent de nombreux joueurs dans différentes équipes peut créer un doute sur des combines de résultats sportifs.
Notre président a également remis une couche sur le FC Porto et Pinto Da Costa en affirmant que leurs méthodes ne sont pas l'exemple à suivre car tous les moyens ne sont pas bons pour gagner, il se réfère sans doute aux pressions, magouilles et corruptions faites par ces gens du nord qui a notamment donné lieu à l'Apito Dourado.
Finalement nous avons appris que notre club va demander lors de la prochaine assemblée des socios l'autorisation d'attaquer l'ancienne direction présidée par Godinho Lopes pour de mauvais actes de gestion ayant entraîné de graves préjudices financiers au club. Ainsi, Izmailov a renouvelé son contrat en 2011 pour 4 ans malgré qu'il lui restait encore 2 ans à accomplir et cela pour des montants astronomiques en salaires, droits d'images et commissions, alors que le joueur passait son temps à l'infirmerie. Nous avons également appris que Jeffren avait signé son contrat sans avoir passé de visite médicale et cela contre l'avis de notre service médical. Toutefois Carlos Freitas, Luis Duque et compagnie ont fait signer le joueur et nous connaissons tous le résultat puisque Jeffren était plus souvent à l'infirmerie que sur le terrain. Finalement Rodriguez a lui signé contre l'avis du service médical qui a signalé des fragilités du joueur mais la direction de Godinho Lopes n'en a fait qu'à sa tête.

1 commentaire:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Je suis à 200% avec BdC, dommage que sur le terrain cette hargne ne soit pas contagieuse !