mardi 20 septembre 2016

Retour sur terre, avec une défaite (in)compréhensible

Rio Ave 3-1 Sporting : Espérons qu'avec cette défaite Jorge Jésus soit redescendu sur Terre, en apportant l'équipe avec lui.
Après la belle performance de Madrid, où JJ a fait tout ce qui fallait faire, s'est suivie une mauvaise performance, mais cette fois avec une empreinte négative de notre entraîneur. Bain d'humilité et terrible apprentissage.
Changer 5 joueurs dans une équipe qui avait affiché un bon rendement, titulariser 3 des nouveaux venus, encore peu habitués avec les routines du collectif, s'est avéré catastrophique.
Nous avons vu une équipe lente, une défense aux abois, sans agressivité, une attaque inexistante... en gros, une équipe permissive et perméable, cela faisait longtemps qu'on avait pas joué si mal. Il fallait changer 1 ou 2 joueurs, maximum.

C'est la réalité, ses changements on altéré le comportement de l'équipe.
Bruno César excellent à Madrid, à été promu arrière gauche et à souffert devant le jeune Gil Dias, alors que Jefferson est resté sur le banc des remplaçants, c'est vrai que Joel Campbell ne l'a pas aidé sur son côté, le costaricien s'est montré très individualiste. Sur la droite Schelotto à remplacé João Pereira, et s'est montré très confus, loin de sa forme habituelle, et n'a pas soutenu Gelson Martins sur son couloir.
Devant c'était le pire. JJ à tout changé. Bas Dost est sorti, remplacé par un absent, André, et Alan Ruiz qui avait été un des moins mauvais à été remplacé à la mi-temps !
C'était trop mauvais pour être vrai, surtout pour un entraîneur que la veille disait savoir faire la différence. Il s'est trompé, et il faut savoir le reconnaître. Il n'avait pas à inventer, point /.
Était t-il justifiée tant de changements ? Les joueurs étaient si fatigués ? Alors, pourquoi on été si mauvais à Vila do Conde ?
Zeegelaar étai légèrement blessé, certes, mais un Jefferson rapide et frais pouvait avoir un autre rendement.
Comment comprendre que Bryan Ruiz, au top à Madrid, soit resté sur le banc ? Que Bas Dost qui doit rapidement retrouver ses marques soit resté sur le banc ?
Nous avons donc été lents, très lents, prévisibles, peu agressifs, perméables, passifs, et inattentifs à défendre.

Quand JJ dit qu'il fait la différence, il a raison, depuis qu'il est arrivé dans notre club, beaucoup de choses ont changé, en mieux, mais parfois il faut savoir se taire, réfléchir, et se mettre en cause.
Cette défaite, est survenue au meilleur moment, je le pense ! Nous sommes en début de saison on ne pourra pas gagner tous les matchs, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, il faut juste redescendre sur terre.

2 commentaires:

Toni a dit…

Excellent post. Souhaitons que ça serve de leçon pour ne pas commettre les mêmes erreurs

Christophe Da fonseca a dit…

Tout à fait d'accord avec Toni!
Belle (et triste) analyse

Um abraço! ChriSporting.