dimanche 31 mai 2015

Coupe du Portugal : Sporting 2-2 Braga, 3 à 1 aux tirs aux buts

Finale : 7 ans après son dernier titre, notre équipe réussit à conquérir sa 16ème coupe du Portugal dans une finale qui aura été complétement atypique et qui restera à jamais gravée dans nos mémoires vu le scénario improbable. Nos joueurs sont bien rentrés dans la rencontre et commençaient à dominer la rencontre mais sur une perte de balle au milieu de terrain, Djavan passait Paulo Oliveira et se retrouvait dans la surface où Cédric qui revenait comme une balle donna un coup d'épaule que l'arbitre sanctionnait sévèrement d'un penalty et d'un rouge alors que notre joueur n'était même pas le dernier défenseur. Eder convertissait le pénalty. 10 minutes plus tard sur un dégagement de Braga vers notre camp, Miguel Lopes, qui était rentré pour occuper le poste d'arrière droit, face à la pression de Rafa, au lieu de dégager le ballon en tribune, s'est fait dérobé le ballon, l'attaquant de Braga s'est alors retrouvé face à Rui Patricio et a fait passer la balle entre ses jambes marquant le 2nd but de l'équipe venue du Minho. Les choses étaient mal engagées pour notre équipe réduite à 10 et avec 2 buts de retard en bout de 25 minutes sans que Braga est justifié cela. Pourtant nos joueurs n'ont jamais baissé les bras, ont montré de l'envie, n'ont jamais été inférieurs à Braga malgré un joueur en moins et se créaient des occasions de but mais la chance nous fuyait. Il aura fallu attendre la 83ème minute pour que la chance change de camp puisque sur une erreur défensive, Slimani en profitait pour réduire la marque. Pendant les arrêts, à la 93ème minute, sur un ballon balancé dans la surface de Braga, Aderlan Santos est lobé, le ballon arrive sur Montero qui face à Kritciuk met le ballon au fond des filets, égalisation plus que méritée et logique de notre équipe.

Durant les prolongations, chacune des équipes aura une belle occasion pour marquer, mais personne ne scorera et la décision du vainqueur c'est joué aux penaltys. A ce jeu, nos joueurs réussiront leur conversion alors que Braga en marquera 1, ratera 2 tirs et Rui Patricio en arrêtera 1.
Bravo à nos joueurs et entraineurs qui ont réussi un exploit que beaucoup croyait impossible (dont moi) en inversant un match qui semblait perdu, mais les lions ont sorti leurs griffes pour arracher ce trophée.
 

Sporting : Rui Patricio, Cédric, Ewerton, Paulo Oliveira, Jefferson, William, Carrillo (Carlos Mané), Adrien, João Mario (Miguel Lopes) (Montero), Nani et Slimani
Buts : Slimani et Montero
Tirs aux buts : Adrien, Nani et Slimani

Braga : Kritciuk, Baiano, André Pinto, Aderlan Santos, Djavan (Sasso), Mauro, Rafa, Luiz Carlos, Eder, Ruben Micael (Alan) et Pardo (Agra)
Buts : Eder et Rafa
Tirs aux buts : Alan, André Pinto (stoppé), Eder (raté) et Agra (raté)

7 commentaires:

Dingo a dit…

Impróprio para cardíacos!

Je ne peux pas le croire!
Nous ne devons jamais , jamais abandonner !

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni, cette coupe est d'autant plus savoureuse qu'elle à été gagnée, avec les tripes. Match complétement fou, la meilleure équipe à gagné, le cœur des Sportinguistas à été soumis à rude épreuve, mais l’adrénaline libérée par tous à du s’entendre à des kilométrés à la ronde.

Cœur de Lion a dit…

Salut Dingo, ne jamais abandonner ! Se battre comme des Lions jusqu'au bout. Mas que grande prazer no fim.

Dingo a dit…

Il était beaucoup plus facile en 1982 !

Cœur de Lion a dit…

Oui ! Ils en ont pris 4. Mais c'est aussi bien que ce soit plus difficile maintenant.

Toni a dit…

Salut les gars, je n'ai qu'une chose à dire : O SPORTING E O NOSSO GRANDE AMOR

Dingo a dit…

Et vous ne découvriez maintenant!