dimanche 29 mars 2015

Eliminatoires Euro 2016 : Portugal 2-1 Serbie

Groupe I, match 4 : Avec 4 joueurs formés au Sporting dans le onze initial, notre but est arrivé rapidement puisque dès la 11ème minute, sur un corner joué à 2, Coentrão a centré au cœur de la surface où Ricardo Carvalho seul, à d'une tête piquée mis le ballon au fond des filets. Notre sélection a eu un léger ascendant sur la 1ère mi-temps et aurait pu doubler la mise sur une belle frappe de Ronaldo, mais Stjokovic, ancien portier du Sporting, fera un bel arrêt. En 2nde période, le match a été équilibré les 2 équipes se répondant successivement. Toutefois, comme nous la Serbie va égaliser sur corner grâce à une magnifique frappe acrobatique de Matic à la 61ème minute. Heureusement pour nous, 2 minutes plus tard, sur une bonne combinaison, João Moutinho déchirait la défense avec une superbe passe que Fabio Coentrão concrétisait en poussant le ballon dans la cage adverse. Jusqu'à la fin de la rencontre, il ne se passera rien d'emballant mais avec cette victoire, notre sélection prend la tête du groupe.
 
Portugal : Rui Patricio, Bosingwa, Ricardo Carvalho (José Fonte), Bruno Alves, Eliseu, Tiago, João Moutinho, Danny (William), Nani, Fabio Coentrão (Quaresma) et Ronaldo
Buts : Ricardo Carvalho et Fabio Coentrão
 
Serbie : Stojkovic, Basta, Nastasic, Ivanovic, Kolarov, Matic, Petrovic, Markovic (Djuricic), Ljajic (Skuletic), Tadic et Mitrovic
But : Matic

3 commentaires:

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Malgré des choix que je trouve discutables, on s'en est bien sortis et la victoire est méritée. Pour moi Eliseu n'a pas sa place, il est titulaire car il faut absolument un joueur des lampions, et Coentrão milieu c'est à voir ! C'est toujours mieux qu’avec Paulo Bento, mais rien n'est acquis.

Toni a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi, perso je trouve que l'équipe est trop vieille. La moyenne d'age doit faire peur. C'est pas comme ça qu'on va préparer l'avenir.

Cœur de Lion a dit…

Dans un premier temps il faut surtout se qualifier pour cet Euro 2016, mais je suis aussi d’accord, mais une dose de jeunesse petit à petit, encadrée mais les anciens, ferait du bien.