dimanche 10 novembre 2013

Coupe du Portugal : Benfica 4-3 Sporting (prolongation)

4ème tour : C’est une rencontre qui a tenu toutes ses promesses. Erreurs du Sporting, erreurs d’arbitrage, une recuperation fantastique des Lions, un grand derby comme on les aime avec un final frustrant.
La polemique avait commencé 48 heures avant le match, avec le remplacement de l´arbitre initialement prevu, Marco Ferreira, par Duarte Gomes, qui a deja affiche publiquement sa sympathie pour Benfica et qui chaque fois qu’il dirige une rencontre du Sporting, il y a toujours des «cas».
Des le début le Sporting a affiche ses ambitions, malheureusement le coup franc de la 12 minute, plus consenti que bien marque donne l`avantage aux rivaux. Les Lions ne se sont pas décourages et l´égalisation plus que méritée est survenue 15 minutes plus tard. Tout comme a Porto l´équipe qui pourtant avait toutes les raisons d´être confiante encaisse 2 buts juste avant la mi-temps.
La seconde periode commence avec le premier cadeau de Duarte Gomes, penalty oublié (53è), ce qui n’a pas empêché le Sporting de revenir a la marque, 3-3, retournent spectaculaire avec 30 minutes de plus a jouer.
Les supporters avaient toutes les raisons d’y croire, mais le sort s´est encore acharné sur la défence Sportinguista (97è), un but bizarre qui allait s´àverer fatal, surtout avec le deuxiéme cadeau de l´arbitre qui a encore oublié un penalty en notre faveur (107è). Frustrant et rageant !

Spectateurs : 47.156, dont prés de 7.000 Sportinguistas
Mi-temps : 3-1 - Fin du temps reglementaire : 3-3

Benfica : Artur; André Almeida, Luisão, Garay et Sílvio; Matic; Rúben Amorim et 35 Enzo Pérez; Markovic, Cardozo et 20 Gaitán.
Sont rentrés : Ivan Cavaleiro; André Gomes; Lima..
Entraîneur : Jorge Jesus.
Buts : Cardozo (12, 41 et 44è) et Luisão (97è).

Sporting : Rui Patrício, Piris, Maurício, Rojo et Jefferson; William Carvalho; Adrien Silva et André Martins; Wilson Eduardo, Montero et Diego Capel.
Sont rentrés : André Carrillo; Islam Slimani; Carlos Mané.
Entraîneur : Leonardo Jardim.
Buts : Capel (37è), Maurício (62è), Islam Slimani (92è).

2 commentaires:

toni a dit…

Salut Coeur de Lion,
On se fait litteralement volés, mais c'etait a prevoir avec un arbitre Benfiquiste. C'est le seul qui voit pas les penalties, tout le monde les voit mais lui non. Mon cul, il a pas voulu les siffler volontairement

Cœur de Lion a dit…

Salut Toni,
Plus évident que ça, pas possible, je me demande jusqu'á quand on va continuer d´etre les dindons de la farce. RAS LE BOL.