dimanche 30 octobre 2016

Vie difficile après le nul de Madère

Entre, quolibets et insultes dirigés aux joueurs et à l'équipe technique,
le mot le plus utilisé était « Attitude ». 

C'était prévisible. La contestation des supporters a commencé au stade de Madère et s'est terminée à l'arrivée de l'équipe au stade José Alvalade vers 4 heures du matin (fr) .
9 points de perdus en 9 journées, le Sporting n'avait pas perdu autant de points, 6 en 3 journées, depuis 2012/2013 avec Jesualdo Ferreira à leur tête.

Il y avait plus le policiers que de supporters, environ 50,
mais il a fallu calmer les esprits avec éclat.

Avec 3 matchs nuls en 3 journées consécutives, la défait à domicile contre Dortmund en Champions League, Jorge Jésus voit sa vie d'entraîneur se compliquer, depuis qu'il est arrivé au Sporting le maximum de points perdus était de 5 en 2 journées, 0-0 à Guimarãoles et défaite à domicile contre Benfica, les deux rencontres qui ont fait basculer la saison 2015/2016. Les reproches des supporters, qui n'ont cessé de soutenir l'équipe jusqu'à présent, est surtout axée sur le manque d'attitude des joueurs, indigne pour une équipe qui affiche ses ambitions sur toutes les compétions.

JJ irrite les arbitres et n'arrive pas à motiver le joueurs. Espérons qu'il saura gérer rapidement la situation, son auto-estime étant démesurée et loin de correspondre à ses propos ambitieux, dans le cas contraire, il aura la vie difficile, sans pour autant sombrer dans la pauvreté.
Quelques solutions sous forme de comprimés anti-douleur :
Mettre  en équipe B, Markovic, Elias, André, Schelotto et Zeegelaar
Utiliser plus souvent João Pereira, Ricardo Esgaio, Jefferson, Meli, Leonardo Ruiz et Matheus Pereira
Demander à JJ et aux joueurs de se taire face à la presse et lors des flash-interview après match
Demander à BdC de s'installer dans les tribunes pendant les matchs

4 commentaires:

manuxico74 a dit…

Parmi les solutions, outre les choix des joueurs, je retiens surtout l'attitude et la place de BdC qui depuis le début n'à rien à faire sur le banc. Même si je le considère comme un bon président, c'est de la démagogie mal placée. Espérons qu'il y ait la bonne réaction dans les prochaînes semaines ... Força SPORTING !

CdL a dit…

Salut manuxico,
Il a beaucoup de choses à revoir ! Je suis un fervent supporter de BdC, nul n'est parfait y compris le président, mais il faut parfois savoir se remettre en cause. JJ à d'indiscutable compétences, mais un peu plus de modestie et un peu moins d'arrogance, iraient à son avantage. Quant aux joueurs au lieu de faire des déclaration à la presse sur leur super motivation à devenir champions, il vaudrait mieux le montrer sur la pelouse.
SPORTING SEMPRE

Toni a dit…

Salut à tous,
C'est tout de meme pas la faute au président si les joueurs branlent rien. Qu'il soit sur le banc ou dans les tribunes le mal serait le mal, c'est pas lui qui joue. C'est aux joueurs de se défoncer et à l'entraineur de faire les bons choix.

CdL a dit…

Salut Toni,
Dans l'absolu je suis pour la présence de BdC sur le banc, mais vu que JJ à été suspendu pendant quelques matchs, à mon avis injustement (il n'a pas encore compris qu'il ne pas pas avoir la même attitude que quand il était chez les lampions), BdC devrait prendre du recul et à la limite être à côté de lui dans les tribunes. Je pense que cela enlèverait du stress aux joueurs. Je ne les excuse pas de leur attitude passive, car c'est eux qui doivent montrer sur le terrain l'état d'esprit des supporters et de notre club.